LA PETITE AGENCE DE VOYAGES 100% ROMANDE QUI OFFRE PLUS QUE LES GRANDES!

Les Communes, collectivités, entreprises, régies immobilières, associations, etc.

image

Savez-vous que le budget des dépenses liées à la sécurité en général, plus particulièrement à l'entretien de votre parc d'extincteurs, peut faire l'objet d'une étude et d'une analyse gratuite? Cette dernière sera l'occasion de faire un recensement de votre matériel, de constater ce qui est adéquat ou non, et de procéder à des mesures d'assainissement salutaires.

Les frais liés à l'entretien des extincteurs à lui seul pourrait facilement être optimisé. Comment?

  • En collaboration avec votre responsable de la sécurité, ne travaillez qu'avec un seul partenaire (externalisation de la maintenance et du renouvellement du stock).
  • Pas d'entretiens superflus : le matériel récent, homologué en CH, doit être contrôlé tous les 36 mois. Ni plus, ni moins.
  • Eviter la poudre, autant que faire se peut.
  • Pour les postes incendie (dévidoirs), un contrôle annuel est exigé par l'ECA (voir document ci-dessous).
  • Serenitas tient à jour une liste de votre matériel et de son emplacement.
  • Contrôler la signalétique (sortie de secours, emplacement des extincteurs, etc.) et mise à jour.
  • Pour des systèmes d'extinction autonomes et automatiques plus pointus, tels que hottes de cuisine (oui, pour l'Auberge Communale, par exemple), passer du CO2 à la mousse de type "F", comme recommandé par l'AEAI (Association des établissements cantonaux d'assurance incendie).

Ci-dessus, voyez à quoi ressemble un extincteur qui aurait dû être soigneusement contrôlé tous les 3 ans et que je découvre à l'occasion d'un service! La rouille sur la bouteille d'air comprimé est telle que j'imagine les dégâts lors de la prochaine mise sous pression...

Toute la sécurité - pour la 1ère fois, un "showroom" complet en Romandie!
Toute la sécurité - pour la 1ère fois, un "showroom" complet en Romandie!
image

Dans le domaine de l'extincteur, pourquoi éviter la poudre?

La poudre est une technique éprouvée qui a fait ses preuves en termes de capacité d'extinction.

Toutefois, cette poudre est à base de sel, corrosive donc (rien qu'avec l'humidité ambiante), et hautement volatile. Elle provoque des dégâts aux matériels tels que télévisions, électroménagers, interrupteurs, etc. Bref, l'utilisation de la poudre à l'intérieur des bâtiments et habitations provoque souvent des frais de remise en état qui sont coûteux et contraignants.

A l'époque, nous n'avions que ce moyen d'extinction pour l'extérieur, puisque la poudre résiste au gel. Depuis quelques années, nous avons un mélange de mousse qui contient un antigel qui permet de résister jusqu'à -30°.

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, lorsque je rentrais de mes séjours dans le Jura, où la poudre avait été largement diffusée, je remplissais mon véhicule de ces anciens extincteurs à éliminer.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations. En tant que spécialiste, nous serons à même de répondre à vos attentes.

image

En 2013, j'ai été mandaté par la Ville de Genève afin d'effectuer des audits relatifs au parc d'extincteurs, postes incendies (dévidoirs) et signalétique, sur une dizaine d'adresses. Je suis aussi intervenu pour le compte de régies immobilières et des Communes.

Mon constat, c'est que la gestion (adéquation entre besoin et mise à disposition, emplacements, etc.) et la maintenance sont totalement hors de contrôle.

A certaines adresses, j'ai même constaté, preuves avec photos à l'appui, que différentes entreprises étaient intervenues sur le même extincteur, et ce la même année! Et je ne parle pas des extincteurs à poudre dans les communs (emplacements inadaptés, type d'extinction inadéquat), ceux qui sont contrôlés chaque année (inutile - tous les 3 ans ou 36 mois, c'est suffisant) et ceux qui ne sont pas en état de marche (manomètre défectueux, par exemple).

En outre, les postes incendie sont parfois dans des états déplorables, rarement contrôlés, alors qu'ils devraient l'être chaque année!

Dans une entreprise, une Commune ou autre collectivité, il fait sens d'externaliser cette fonction ; il y a d'autres priorités.

Serenitas vous rend la vie plus facile et vous permet d'économiser du temps et de l'énergie pour la gestion de vos systèmes de protection incendie!


image

Un extincteur est un petit investissement qui va vous permettre de protéger et d'agir en cas de départ de feu. Il sera votre ange gardien pour les 20 prochaines années. Par conséquent, il ne faut pas l'acheter à la légère.

Nous mettons en garde aussi nos clients sur les extincteurs dotés de manomètres. Pour avoir ouvert un grand nombre de ce type d'extincteurs aujourd'hui dépassé, nous constatons que souvent, le manomètre est bloqué ou hors d'état. En conclusion, il n'indique pas l'état de pression réel de l'extincteur.

A éviter!
A éviter!

Nous recommandons le système dit "à double cartouche" en ce qui concerne les extincteurs à mousse. Soit une cartouche d'air comprimé et une cartouche de mousse. Ainsi la mise sous pression et le mélange se font simultanément lorsque l'on percute le système.

Cartouche d'air comprimé : dévissée et pesée tous les 3 ans, avec marquage au stylo indélébile pour une traçabilité impeccable lors de chaque maintenance.

Cartouche de mousse : la mousse 100% biodégradable doit être changée tous les 9 ans (ou 3 maintenances). Le fait que l'eau ne soit pas directement mélangée dans l'extincteur permet de durer plus longtemps!


Télécharger (372.27 ko)mime icon

Défense incendie intérieure

Voici le document relatif aux prescriptions de l'ECA (Etablissement Cantonal d'Assurances) et AEAI (Association des établissements cantonaux d’assurance incendie). Pour plus d'infos, ne manquez pas de nous contacter!